Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Uniterrsaliste Andromede60

Huile de palme : mauvais pour la santé et la nature

24 Avril 2012 , Rédigé par Andromede Publié dans #Santé & Nutrition naturelle

huile-de-palme-4.jpg

 

Déjà connue pour ses effets dévasteurs sur l'environnement (elle est responsable (enfin l'homme!) de 3% du total des déforestations planétaires), l'huile de palme n'en finit plus de nous révéler ses mauvais effets sur notre santé, en particulier sur le système cardio-vasculaire.

coeur.jpg Pourquoi ?

En raison de son point de fusion élevé, autour de 40°C, l'huile de palme se trouve à l'état solide à une température ambiante. Elle constitue donc un bon liant, apprécié par les industriels, qui la préfèrent aux autres matières grasses végétales, lesquelles nécessitent une hydrogénation pour présenter la même stabilité. Or ce procédé produit des ACIDES GRAS ATHEROGERES et CANCEROGENES, dont la présence doit être signalée par l'étiquetage, et qui sont prohibés par la certification BIO.

L'huile de palme résiste également très bien à la cuisson, ne se dégradant qu'à très haute température, soit 240° C contre 107°C pour l'huile vierge de colza et 177°C pour le beurre. Or le surchauffage des matières grasses peut dégager des substances toxiques, comme l'ACROLEINE, hautement CANCEROGENE. De même, l'oxydation à l'air libre, dit rancissement, touche davantage les huiles liquides en ACIDES GRAS INSATURES, qui sont des composés sensibles à l'oxydation, que les graisses concrètes.

L'huile de palme est riche en ACIDES GRAS SATURES qui favorisent l'élévation du taux de CHOLESTEROL dans le sang. Composée à 50% d'ACIDES GRAS INSATURES (bon CHOLESTEROL), contre 8% pour l'huile de colza et 20% pour celle d'arachide, elle contient notamment 44% d'ACIDE PALMITIQUE. Bénéfique sur un plan énergétique, l'ACIDE PALMITIQUE a constitué un avantage évolutif mais cette molécule dans l'organisme dès que l'alimentation est déséquilibrée. Elle est désormais considérée comme le plus ATHEROGENE des acides gras.

LEXIQUE

ATHEROGENE : qui produit l'ATHEROME, plaque constituée de lipides se fixant sur la paroi interne des artères.

ACIDE GRAS TRANSFORME : acide gras dont la structure biochimique est modifiée par un surchauffage ou par une hydrogénation. Présentant des propriétés ATHEROGENES supérieurs aux ACIDES GRAS INSATURES, ils sont également CANCEROGENES.

HYDROGENATION : procédé chimique permettant de durcir un corps gras en transformant ses ACIDES GRAS INSATURES en ACIDES GRAS SATURES, afin de le rendre plus stable à la chaleur et de limiter son rancissement.

SOURCE PRINCIPALE : SCIENCE ET VIE.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article