Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Uniterrsaliste Andromede60

Jus de grenade : c'est canon !

20 Avril 2012 , Rédigé par Andromede Publié dans #Santé & Nutrition naturelle

 

grenade-3.jpg

 

La grenade est le fruit du grenadier (Punica granatum) de la famille des Lythracées. Elle provient d’un domaine qui s’étend de l’Asie Occidentale à l’Asie Centrale.

 

Valeur nutritionnelle

 

La grenade est une bonne source de fibres alimentaires et de folate et une très bonne source de vitamine C.

Grenade fraîche, pulpe et pépins
(d'après anses, valeur nutritive pour 100 g)

eau : 81 g fibres : 1 g valeur énergétique : 74,2 kcal valeur énergétique : 315 kJ
protéines : 0,95 g lipides : 0,3 g glucides : 16,2 g sucres simples : 16,2 g
Sels minéraux et oligo-éléments
potassium : 259 mg phosphore : 8 mg calcium : 3 mg magnésium : 3 mg
sodium : 3 mg fer : 300 µg zinc : 120 µg cuivre : 70 µg
Vitamines
vitamine C : 11,4  mg vitamine B1 : 30 µg vitamine B2 : 30 µg vitamine B3 (ou PP) : 300 µg
vitamine B5 : 590 µg vitamine B6 : 200 µg vitamine B9 (folate) : 6 µg vitamine B12 : 0 µg
bêta-carotène : 20 µg rétinol : 0 µg vitamine E : 0,55 mg vitamine D : 0 µg

 

grenade-1.jpg

 

Les bienfaits de la grenade

 

Plusieurs études prospectives et épidémiologiques ont révélé qu’une consommation élevée de fruits et de légumes diminuait le risque de maladies cardiovasculaires3, de certains cancers25 et d’autres maladies chroniques1,2,26. La présence d’antioxydants dans les fruits et les légumes pourrait jouer un rôle dans ces effets protecteurs.

Maladies cardiovasculaires : Plusieurs études ont révélé que la consommation régulière de jus de grenade pourrait prévenir certains facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. Une étude clinique a démontré une diminution des lésions d’athérosclérose, consécutive à la consommation de jus de grenade. Chez des personnes ayant déjà été atteintes d’une maladie coronarienne, la consommation de jus de grenade a amélioré la circulation sanguine dans les artères. Chez des patients diabétiques ayant un taux élevé de lipides sanguins, le jus de grenade a engendré une diminution des taux de cholestérol total et de « mauvais » cholestérol (LDL). Cet effet bénéfique a cependant été observé seulement chez les gens ayant un taux de cholestérol élevé, non pas chez des sujets en santé.

La consommation de jus de grenade pourrait également diminuer la pression sanguine chez des sujets souffrant d’hypertension16. Le jus de grenade pourrait même améliorer la fonction endothéliale (c'est-à-dire la santé ou l’élasticité des vaisseaux sanguins) chez les adolescents souffrant du syndrome métabolique. Cependant, une alimentation riche en antioxydants, obtenue par d’autres types de jus ou des fruits et légumes frais, pourrait avoir le même effet.

Cancer : D’après les résultats d’études in vitro, le jus de grenade ou des extraits de jus de grenade pourraient retarder la progression de certains cancers, tels le cancer de la prostate, le cancer du côlon et le cancer du sein. Des études cliniques seront toutefois nécessaires pour évaluer les effets du jus de grenade chez l’humain.

Chez des patients atteints de cancer de la prostate, la consommation quotidienne de jus de grenade diminuerait la croissance des cellules cancéreuses et augmenterait la résistance des lipides à l’oxydation.

Troubles neurologiques. Des études réalisées chez l’animal révèlent que le jus de grenade pourrait avoir un effet neuroprotecteur. Il protégerait le cerveau en cas de lésions reliées à des problèmes de naissance et aurait des effets bénéfiques sur les signes neurologiques liés à la maladie d’Alzheimer. Ces résultats devront être validés chez l’humain et permettront de préciser les mécanismes d’action concernés.

Bienfaits divers. Des recherches préliminaires indiquent que la grenade aurait possiblement des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales.


grenade-4.jpg

Que contient la grenade?

Plus d’antioxydants dans le jus que dans les graines

Même si les graines de grenade renferment une quantité élevée d’antioxydants, le jus en contient davantage. En effet, le fruit entier est pressé quand on extrait le jus. Il se trouve ainsi enrichi des antioxydants présents en très grande quantité dans les membranes blanches qui entourent les graines.

Antioxydants

Parmi une quarantaine de fruits (dont les fraises, les framboises, les bleuets et le cassis), la grenade se retrouve en tête de liste quant à son contenu en antioxydants. Les principaux antioxydants retrouvés dans la grenade sont les flavonoïdes (particulièrement les anthocyanines), les tannins et l’acide ellagique. Les anthocyanines donnent à la grenade sa couleur rouge. Les tannins confèrent un goût amer au jus de grenade et aux membranes blanches qui entourent les graines.

L’activité des antioxydants de la grenade et de son jus serait supérieure à celle du thé vert et du vin rouge. Leur effet protecteur serait également plus puissant que celui d’autres boissons riches en composés phénoliques, comme le jus de bleuet et de raisin, ou le vin rouge.

Selon une étude, la consommation de jus de grenade augmenterait l’activité antioxydante du sang, permettant ainsi de protéger les lipides sanguins (par exemple le cholestérol) contre l’oxydation. Toutefois, les chercheurs ont constaté que les effets bénéfiques du jus de grenade pourraient aussi être attribuables à des sous-produits de la microflore intestinale. Selon eux, il faut être prudent avant d’extrapoler ces résultats chez l’humain, puisque chaque individu présente un taux d’absorption et un métabolisme différent avec les antioxydants du jus de grenade.

Cancer du sein et oestrogènes

Plusieurs études effectuées sur des animaux et sur des cultures cellulaires suggèrent que le jus de grenade pourrait réduire le risque de cancer du sein en agissant sur les récepteurs d’oestrogènes et des récepteurs non estrogéniques30.

Plusieurs études rapportent que les fruits riches en flavonoïdes, en anthocyanines et en procyanidines, comme la grenade, auraient le potentiel de réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Ces composés agiraient en synergie sur différents marqueurs, par exemple dans les plaquettes sanguines et les vaisseaux sanguins. Les antioxydants de la grenade pourraient également participer aux effets bénéfiques observés sur le cancer. Toutefois, il a été démontré que l’effet bénéfique du jus de grenade sur les cellules cancéreuses serait supérieur à celui des antioxydants pris isolément. Malgré ces résultats prometteurs, d’autres études cliniques doivent être menées pour confirmer les effets de la grenade sur la prévention ou le traitement du cancer et des maladies cardiovasculaires chez l’humain.

Importance pour la médecine (compléments d'informations)

Plus de 250 études scientifiques montrent que la grenade pourrait avoir un effet positif en cas de maladies cardiovasculaires, cancers et arthrite. Cependant la plupart de ces études se sont limitées à des expériences sur des cultures cellulaires ou des animaux. C’est pourquoi il n’est pas sûr jusqu’à présent que leurs résultats soient applicables à l’homme, ceci doit être démontré dans des études correspondantes. Jusqu’à présent, on a publié 7 études cliniques (études en double aveugle partiellement randomisées) portant sur l’efficacité du jus de grenade ; une étude de phase 3 avec des patients atteints d’un cancer de la prostate n’est pas encore terminée.

Même si on la compare au vin rouge et aux myrtilles, la grenade dispose d’un grand nombre de polyphénols particulièrement efficaces auxquels on peut vraisemblablement attribuer ses effets bénéfiques pour la santé. Dans les produits à base de grenades, on note des différences de qualité et de la teneur en polyphénols efficaces vraiment considérables.

Dans une étude in vitro, on a pu constater un effet protecteur du jus de grenade contre les cellules du cancer du sein. Ils inhibent la formation d’oestrogènes endogènes et entraînent une diminution de la croissance de 80% en cas de cellules du cancer du sein positives vis-à-vis du récepteur d’œstrogène sans nuire au développement des cellules saines. Dans ce cas, le jus fermenté est deux fois plus efficace que le jus frais. Les polyphénols du jus fermenté agissent aussi sur les cellules de la leucémie : ou bien les cellules redeviennent saines (redifférentiation) ou elles sont poussées vers la mort programmée (apoptose). En outre, les polyphénols empêchent la formation de nouveaux vaisseaux sanguins (néoangiogenèse), ce qui rend la propagation de la tumeur plus difficile.

Les polyphénols du jus de grenade fermenté semblent être particulièrement efficaces aussi contre le cancer de la prostate, comme le démontre une série d’études pré-cliniques. Au cours d’une étude, des patients atteints d’un cancer de la prostate ont pu maintenir stable leur taux de PSA, le marqueur central du cancer de la prostate, quatre fois plus longtemps qu’avant le traitement en prenant chaque jour du jus de grenade (570 mg polyphénols). Au cours d’une phase d’observation d’une durée de 6 ans, le temps de doublement du PSA est passé de 15,4 à 60 mois. Après ce succès, l’étude a été étendue.

Dans une étude sur une culture cellulaire datant de 2008 on a pu montrer en outre que le jus de grenade peut avoir un effet positif même à un stade avancé du cancer de la prostate – cependant l’application de ces résultats à l’évolution de la maladie chez l’homme n’est pas possible sans d’autres recherches. Des effets positifs semblables pour des cancers de la prostate hormono-réfractaires sont apparus dans des études sur les animaux. 

Autres articles sur le thème "Santé & nutrition naturelle"

  1. Diabète : Connaissez-vous la Sève de Kitul ?
  2. Baie de Goji : Baie miraculeuse ?
  3. La stévia, sucre naturel miraculeux ?

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article