Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Uniterrsaliste Andromede60

Le virage éthique et solidaire des réseaux sociaux

14 Octobre 2013 , Rédigé par Andromede Publié dans #Mouvances diverses

 

Web Solidaire

Effet de mode ? Véritable révolution ? Peu importe : les réseaux sociaux éthiques et solidaires se multiplient sur la toile. Réponse à l’engouement des concitoyens pour adopter de nouveaux comportements plus sociaux et responsables, ils se fondent sur l’entraide, le partage, l’environnement, l’éco-consommation... Regroupés sous un même chapeau, ces nouveaux réseaux sociaux revêtent néanmoins des formes diverses et variées. DeveloppementDurable.com fait le point.


Social Good Week 2

 

Alors que les réseaux sociaux sont définitivement rentrés dans nos habitudes, révolutionnant les connexions humaines, un tout nouveau style émerge : les réseaux sociaux éthiques et solidaires. Leur philosophie est la suivante : offrir la possibilité à tous de devenir acteur du développement durable. La technologie des sites communautaires s’avèrent en effet parfaitement adaptée pour intégrer les valeurs du développement durable à notre quotidien.

 

Ces nouveautés du Web se détachent des réseaux classiques tels Facebook, Twitter ou MySpace, qui répondent à des intérêts personnels, ou encore Viadeo et LinkedIn, qui visent des objectifs professionnels. Ces plateformes sociales ne sont finalement que des jeux de miroir entre les internautes, tandis que les réseaux éthiques et solidaires répondent réellement à un enjeu social. Issus d’une demande bien réelle, ils sont révélateurs d’un profond changement des mœurs. Parmi ces réseaux innovants, il convient cependant de faire la distinction entre les diverses catégories existantes, susceptibles de se recouper, mais présentant des différences fondamentales : public visé, fonctionnalités…

 

Jumo.jpg 

 

Les réseaux sociaux solidaires grand public

 

A l’heure actuelle, ils n’existent que quelques réseaux sociaux éthiques et solidaires véritablement grand public. Les sites américains Causes et Jumo, tous deux conçus par des cofondateurs de Facebook, se détachent du lot, ainsi que la nouvelle plateforme française reWorld.

 

Causes possède une audience sans égal : 140 millions d’utilisateurs regroupés en communautés qui échangent, suivent des ONG et des associations et s’investissent dans leurs actions par des dons – 30 millions de dollars rassemblés jusqu’à présent. Jumo, son petit frère, requiert à l’instar de Causes un compte Facebook pour s’inscrire. Lancé plus tard, en 2010, celui-ci ne connaît pas encore les mêmes retombées que son prédécesseur. Les deux plateformes rassemblent surtout des organisations américaines et servent principalement des objectifs caritatifs.

 

ReWorld, lancé en France au mois d’avril, est une plateforme originale qui permet à tout un chacun de se réapproprier son pouvoir d’entraide. Le don d’argent n’est qu’une des possibilités de ce réseau qui trouve ses fondements dans l’entraide et la solidarité. Son credo est « aider et être aidé ». Il se propose de transformer les connexions virtuelles en actions réelles : don, troc, développement de projets, échange d’informations ou de services… Particuliers, associations et entreprises, réunis autour de communautés solidaires, ont la possibilité d’agir concrètement au travers d’actions individuelles ou de causes communes.

 

Tinkuy.jpg

 

Les réseaux sociaux spécialisés

 

De nombreuses autres initiatives de réseaux sociaux à visée éthique ont vu le jour, mais elles se dédient à des secteurs précis du développement durable ou ciblent des publics plus restreints.

 

Tinkuy, la communauté responsable, permet aux particuliers de partager conseils, projets et produits pour adopter des modes de vie plus durables. La consommation responsable est l'un des sujets phares de ce site.

 

Les Végétaliseurs, « pour voir la vie en vert », s’est créé sous l’impulsion de l’entreprise Yves Rocher et s’intéresse spécifiquement aux thématiques environnementales. Il s’agit d’un réseau social éco-citoyen où les visiteurs s’échangent informations, idées et actions vertes, dans un état d'esprit positif et ouvert.


Enfin, EnviMotion est le réseau social de référence des acteurs du développement durable : entreprises, organisations et plus généralement, tous les individus sensibilisés à cette thématique.

 

Les principaux réseaux sociaux éthiques et solidaires : 

 

Causes.com

Jumo.com

reWorld.com

Tinkuy.fr

Les-vegetaliseurs.com

Envimotion.com

 

Source : developpementdurable.com

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article