Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Uniterrsaliste Andromede60

OGM et Herbicides, d'inséparables et destructeurs jumeaux

29 Octobre 2012 , Rédigé par Andromede Publié dans #Santé en DANGER

 

OGM-9.jpg

 

L'usage de maïs ou de soja génétiquement modifié entraîne une explosion des quantités d'herbicides utilisés par les agriculteurs, selon un rapport de Greenpeace.

 

OGM et herbicides, le cercle infernal

Autoriser les OGM résistantes aux herbicides en Europe pourrait rendre les mauvaises herbes super-résistantes et multiplier par dix la quantité de produits épandus, selon Greenpeace.

En pleine polémique sur la toxicité des organismes génétiquement modifiés (OGM), Greenpeace pointe un autre risque : la prolifération de mauvaises herbes super-résistantes. Un rapport du chercheur américain Charles Benbrook, publié lundi par Greenpeace met en garde l'Union européenne contre les dangers d'autoriser les OGM tolérants aux herbicides). A terme, il prédit l'arrivée de "super-mauvaises herbes" et une explosion des doses de produits à épandre dans les champs.

Le professeur au Centre pour une agriculture durable de l'Université de Washington appelle à tirer les leçons de l'expérience des cultivateurs américains. Depuis seize ans, ces derniers utilisent des semences de maïs, soja et betterave modifiées génétiquement pour résister aux épandages de glyphosate, l'herbicide le plus utilisé, plus connu sous le nom de RoundUp (commercialisé par Monsanto).


"Jeter de l'essence sur un feu"

En principe, les "adventices" (mauvaises herbes) sont éradiquées, et la plante pousse intacte. Mais en réalité, ces semences se sont adaptées et développent des résistances au glyphosate, ce qui pousse à augmenter les doses de produit, qui accroissent encore les résistances. "C'est aussi sensé que de jeter de l'essence sur un feu pour l'éteindre", commente le professeur Benbrook. Et financièrement, c'est aussi une mauvaise opération : les semences OGM sont plus chères, et les herbicides grèvent le budget des agriculteurs.

Selon le rapport présenté lundi à Varsovie par Greenpeace, si l'Union européenne donne le feu vert sans restrictions aux 19 dossiers d'OGM de type RR, les quantités d'herbicides dans les champs de maïs vont doubler, et l'usage des glyphosates sera multiplié par dix.

La récente étude française publiée par le professeur Séralini, qui pointe les dangers des OGM sur une période longue, s'est aussi attachée à démontrer les risques de tumeurs cancéreuses et de troubles de la reproduction associés à la consommation de RoundUp chez les rats.

Source : metrofrance.com

 

Autres articles sur le thème DANGER OGM

  1. OGM : La CE autorise un maïs OGM sans informations claires sur l'étude réalisée !
  2. OGM : La pétition qu'il nous faut signer
  3. OGM : Des pseudos académies pointent les insuffisances de l'étude controversée
  4. OGM : L'étude bidonnée de Mosanto validée par l'EFSA
  5. OGM : Commentaires sur l'émission "Vers une alerte mondiale"
  6. OGM : La vidéo de l'émission "Vers une alerte mondiale"
  7. OGM : Interview accablante du biologiste Robert Bellé
  8. OGM : EFSA (lobbyste) rejette l'étude du professeur Séralini
  9. OGM : Le professeur Séralini refuse de répondre aux lobbyste de l'AFSA
  10. OGM : Les associations contre-attaques
  11. OGM : EFSA (lobbyste) critique l'étude
  12. OGM MAIS NK603 : Décisions politiques visant leur interdiction
  13. OGM : Savoir déceler les produits à risque
  14. OGM : Mosanto montre les dents et attaque !
  15. OGM : La grande distribution a financé l'étude sur les rats !
  16. Peut-on interdire le mais OGM ?
  17. Personne ne mangerait d'OGM ? C'te bonne blague !
  18. ALERTE OGM : Réactions après l'étude sur les Rats.
  19. ALERTE OGM : Provoque le CANCER.
  20. ALERTE OGM : Preuve de leur nocivité sur des rats.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article