Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Uniterrsaliste Andromede60

OGM : Les associations contre-attaques

8 Octobre 2012 , Rédigé par Andromede Publié dans #Santé en DANGER

 

OGM-6.jpg

 

Alors que plusieurs organisations environnementales ont appelé à suspendre les autorisations du maïs transgénique NK603, dont une étude choc vient de mettre en cause l'innocuité, des scientifiques ont contre-attaqué en dénonçant "l'opposition idéologique" aux OGM.

 

Plus de deux semaines après la publication de l'étude alarmante du professeur Gilles-Eric Séralini qui tend à démontrer la toxicité des OGM, le sujet n'a pas fini de faire débat. Mercredi, environ 130 organisations de la société civile, dont le WWF, Greenpeace et Attac, ont appelé à suspendre les autorisations du maïs transgénique NK603.

Le NK603, résistant à l'herbicide Roundup de la même firme, est effet mis en cause dans l'étude du professeur Gilles-Eric Séralini car il est susceptible d'avoir causé de tumeurs grosses comme des balles de ping-pong sur des rats. Dans un appel commun, remis au Premier ministre et aux ministres de la Recherche, Santé, Agriculture et Environnement, ces organisations se disent "inquiètes" et "demandent la suspension provisoire des autorisations du maïs NK603 et de l'herbicide Roundup".

 

OGM-5.jpg

 

Un "coup médiatique"

Ces organisations demandent en outre "la transparence sur les études d'évaluation des risques sur la santé et l'environnement ayant conduit à l'autorisation (culture ou importation) dans l'Union européenne des OGM et des pesticides", poursuit le texte. Car si la culture d'OGM est interdite en France et très limitée en Europe, les pays de l'Union européenne importent plusieurs céréales génétiquement modifiées pour l'alimentation animale et autorisent un certain nombre d'OGM comme ingrédients ou additifs.

La veille, des dizaines de scientifiques de l'Inra, du CNRS et de l'Inserm avaient au contraire crié au "coup médiatique plutôt qu'une révélation de résultats scientifiques" dans une tribune publiée dans l'hebdomadaire Marianne. Ces derniers ont également souligné les principales critiques émises à l'égard de cette étude : "petite taille des effectifs par lot qui ne permet pas de tirer des conclusions statistiques sérieuses", "manque de précisions sur la composition de la nourriture donnée aux rats", ou encore "lignée de rats qui développent spontanément des tumeurs...".

 

Des réponses attendues fin octobre

Par ailleurs, près de 140 chercheurs, dont une partie est signataire de la tribune, ont signé aussi une pétition lancée sur le site du CNRS qui appelle à "un débat raisonné sur les OGM". "L'hypermé-diatisation savamment organisée de cette étude fait partie des entraves à un débat serein", écrivent les chercheurs, qui dénoncent une "opposition stérile et idéologique" et appellent l'équipe ayant publié cette étude à confirmer leurs observations en partenariat avec l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l'alimentation et de l'environnement (Anses).

Les ministères de l'Agriculture et de l'Environnement ont demandé à l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) de rendre son avis sur l'étude en question. Cette dernière a annoncé qu'elle rendrait son rapport le 20 octobre prochain. La Commission de Bruxelles a fait de même avec l'Autorité européenne pour la sécurité des aliments (EFSA) qui quant à elle "jugée l'étude insuffisante" et a demandé au chercheur français de lui fournir davantage d'informations afin de pouvoir rendre un avis sur le sujet d'ici à la fin du mois.

Source : metrofrance.com

 

Autres articles sur le thème DANGER OGM :

  1. OGM : EFSA (lobbyste) critique l'étude
  2. OGM MAIS NK603 : Décisions politiques visant leur interdiction
  3. OGM : Savoir déceler les produits à risque
  4. OGM : Mosanto montre les dents et attaque !
  5. OGM : La grande distribution a financé l'étude sur les rats !
  6. Peut-on interdire le mais OGM ?
  7. Personne ne mangerait d'OGM ? C'te bonne blague !
  8. ALERTE OGM : Réactions après l'étude sur les Rats.
  9. ALERTE OGM : Provoque le CANCER.
  10. ALERTE OGM : Preuve de leur nocivité sur des rats.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article