Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Uniterrsaliste Andromede60

Quelle différence entre capitalisme communiste et capitalisme libéral ? Les cages !

26 Septembre 2012 , Rédigé par Andromede Publié dans #Economie Actuelle

 

Capitalisme-chinois-1.jpg

 

Des mendiants de la ville de Nanchang, dans la province du Jiangxi, on été mis en cage le long des rues afin de ne pas perturber les visiteurs venus assister à un festival religieux.

Les organisateurs de la “foire du temple” ont demandé aux mendiants de rester dans ces cages durant le festival. « Les mendiants peuvent partir quand ils le veulent, mais ils doivent quitter la ville aussi », explique un organisateur.

« Au cours des dernières années, nous avons constaté un nombre croissant de mendiants venir au festival. Nos visiteurs se sentaient harcelés et n’étaient pas à l’aise. Nos clients viennent ici pour s’amuser et c’est notre priorité absolue. Nous n’avions pas eu d’autre choix que de les éloigner et avons eu l’idée des cages ; une bonne solution pour tout le monde. Les gens peuvent toujours leur faire des dons s’ils le désirent, mais ils ne sont plus trop harcelés. Les mendiants sont très à l’aise dans leurs cages, les gens leur offrent de la nourriture et de l’eau comme cadeaux. D’une certaine façon, c’est mieux pour eux que d’avoir à trouver une place dans les rues animées. », ajoute t-il.

Ce « zoo humain » a rendu furieux les défenseurs des droits de l’homme en Chine : «Ils les traitent comme des animaux de zoo. Que vont-ils devoir faire ensuite ? Des acrobaties pour obtenir leur nourriture ? Ce n’est rien de moins que l’humiliation publique », s’exclame l’un d’entre eux. «Ces personnes ont besoin d’aide. Nous ne devrions pas permettre qu’ils soient enfermés dans des cages. Ces gens sont des êtres humains ! », dit un autre.

Les visiteurs ne sont également pas restés insensibles à ce traitement infligé aux mendiants. « J’ai été horrifié de voir ces pauvres gens dans des cages. Nous sommes venus pour une belle journée en famille, mais il était pénible de voir nos compatriotes comme des animaux en cage », témoigne un visiteur.

Chaque année ce festival attire de nombreux touristes venus offrir leurs sacrifices aux dieux bouddhistes, déambuler sur le marché traditionnel et participer aux différents spectacles folkloriques.

 

Sources : Chine-Informations / Le Journal du Siècle

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

geof 26/09/2012 20:32


Il est tout aussi terrible d'avoir pensé à ce système de cage que de l'accepter même si on va me rétorquer qu'ils n'ont pas vraiment le choix.

Andromede 26/09/2012 21:36



Je pense que devant la faim il n'y a plus aucune barrière...Merci pour cette pensée...