Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Uniterrsaliste Andromede60

URBAINCULTEURS, vous connaissez ?

19 Août 2012 , Rédigé par Andromede Publié dans #Economie Actuelle

 

Urbainculteur-1.jpg

 

Cultiver ses légumes en ville, c’est possible! C’est même souhaitable car l’agriculture urbaine a de nombreux avantages, tant pour l’environnement que pour la santé des consommateurs. Vous n’avez pas de jardin? Qu’importe! Disponible à partir de ce printemps, un système de bacs à haute productivité permet de transformer son balcon, sa terrasse ou son toit en véritable potager. Une solution simple et accessible à tous…


Urbainculteur-3-copie-1.jpg

 

Les activités des Urbainculteurs

 

Sensibiliser les individus (enfants et adultes) et les organisations aux bénéfices du jardinage urbain;

Offrir des solutions concrètes pour cultiver en ville, à petite, moyenne ou grande échelle (Smart Pots, Iriso, etc);

Démontrer par l’action en cultivant un potager de près de 6000 pi2 sur le toit de la Maison de Lauberivière, le plus grand centre d’accueil des démunis à Québec ;

Installer et entretenir des potagers pour les organisations ;

Offrir du service-conseil pour l’implantation de potagers en pleine terre ou contenants.

 

Urbainculteur-2.jpg

 

Pourquoi cultiver en ville ?


Parce que c’est là que vivent maintenant 80 % des québécois ! Et que nos aliments parcourent en moyenne 2500 km avant d’arriver dans notre assiette... Il est donc de plus en plus logique de rapprocher les lieux de production des lieux de consommation pour :

Réduire considérablement le transport et donc les émissions de gaz à effet de serre ainsi que l’engorgement et l’usure du réseau routier ;

Limiter les emballages (un sac dans une boîte dans une caisse dans un conteneur !), eux aussi source de pollution;

Se prémunir des techniques de conservation (irradiation, sélection des espèces vendue selon leur résistance au transport).

 

Pourquoi cultiver ses propres aliments ?


Parce que cela nous permet de consommer des aliments sains, cultivés sans produits chimiques. Aujourd’hui, l’agriculture traditionnelle utilise de grandes quantités d’engrais, d’herbicides, de fongicides, d’insecticides et autres techniques de conservation, sans parler des OGM. Seuls moyens de les éviter : acheter bio ou jardiner !

 

 Pour en savoir plus SITE INTERNET ICI

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article