Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
L'Uniterrsaliste Andromede60

Vivre heureux parmi les malheureux ?

Visage-avec-point-d-interrogation-2.jpg

 

C’est la célèbre phrase d’un candidat à l’élection (érection ?) présidentielle. Quelle belle phrase non ? Enfin son exactitude est la suivante : « Je ne peux vivre heureux parmi tant de malheureux… » dixit ce fameux candidat à l’oralité agressive mais aux propos tournés vers le peuple, enfin son peuple comme il le clame si souvent.


Mais peut-on réellement comprendre la souffrance des petits gens quand on gagne depuis tant d’années 6000 euros net par mois ? Peut-on comprendre leur misère, leurs malheurs, leurs peines et le bruit du gargouillis de leur ventre quand ils ont faim ? A-t-on idée de leur sentiment quand ils tendent la main pour réclamer une pièce ? Avec ce candidat n’est-on pas dans le cas flagrant de l’hôpital qui se fout de la charité ? Tout cela me laisse perplexe quant à la véracité de ses propos et de sa candidature pour défendre les intérêts du peuple qu’il chérit tant.


Etre valeur d’exemple a toujours été ma ligne de conduite, du moins dans mon cercle familial. Par conséquent il est légitime de réclamer le même genre d’attitude d’un candidat voulant nous démontrer toute sa légitimité à conduire les affaires du peuple. Et bien qu’elle ne fût ma surprise quand, à plusieurs reprises, j’ai entendu ce candidat prendre de haut des individus lambda qui ne portait aucune once d’agressivité dans leurs propos ou questions ! Qu’elle ne fût pas ma surprise quand ce candidat clama haut et fort « tu sais qui je suis ? » ce qui m’a fait bondir de ma chaise de paille. Cette courte phrase je la déteste tant elle prouve que son égo surdimensionné est à ranger du côté des arrivistes de ce monde qui en comporte déjà trop.


Il ne suffit pas d’avoir un programme politique pour être élu mais faut-il avoir la mentalité qui va avec ! Et j’irai plus loin dans ce débat qui n’est pas, juste un constat, en affirmant que de ne pas dévoiler son patrimoine, sa situation financière personnelle est une claque faite au peuple et une tâche indélébile sur la partition musicale d’un programme enchanteur !


Oui, je suis comme beaucoup d’autres, désenchanté par une telle attitude et une telle absence de corrélation entre situation personnelle et programme que l’on défend ! Mais ce que je supporte le moins dans toute cette comédie, dans toute cette diatribe prolétarienne c’est votre agressivité et vos oreilles sourdes à toutes les réclamations qui vous enjoignent d’écouter ce que les autres ont à dire.

 

Vous étiez mon élu mais votre égo a eu raison de moi.


Andromède60.

  

Visage-avec-point-d-interrogation.jpg

Partager cette page

Repost 0