Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Uniterrsaliste Andromede60

L'homme est l'animal...

28 Avril 2012 , Rédigé par Andromede Publié dans #Ethique et Philosophie

Edito tiré de Sciences et Avenir

 

Homme-animal.jpg

Il est indéniable que l’homme est un animal, famille des hominidés, ordre des primates. Mais un animal toujours à se demander en quoi il est différent des autres…

Le fameux « propre » de l’homme est aujourd’hui sérieusement ébranlé. Depuis Darwin les découvertes de la biologie et de l’éthologie ne cessent de nous ramener à notre condition de singe nu. Non seulement « nous ne descendons pas du singe mais nous sommes un singe » mais cet encombrant parent révèle de plus en plus de compétences qui nous semblaient réservées.

En effet, des babouins volontaires se prêtant selon leurs humeurs aux exercices proposés, se sont montrés capables d’associer des symboles par analogie, d’assembler des phares et mêmes de repérer des fautes d’orthographe ! Plus déroutants peut-être, car si dissemblables de nous, ces rats témoignant d’empathie face à la détresse d’un congénère ou ces éléphants enfouissant leurs morts sous des branchages !

Homme-animal-2.jpg

Où commence la Conscience en l’absence de langage ? La différence entre l’homme et l’animal est elle de l’ordre du degré ou de la rupture évolutive ? C’est tout le débat qui oppose continuistes et discontinuistes depuis que l’homme a inventé la philosophie. Qui sait ? Avec ses mots, notre aïeul du paléolithique se posait-il déjà ces questions face au loup gris – ancêtre de tous les Médor – qui, il y a 32000 ans, devint son compagnon de chasse.

loup.jpgmamouth.jpg

 

 

 

 

 

Depuis ces temps préhistoriques une chose essentielle a profondément changé : le pacte silencieux noué entre l’homme et la bête, fait d’un échange respectueux de services et de signes, a été rompu.

Homme-animal-5.jpg

Avec l’industrialisation et l’élevage et de l’abattage, la mise à mort s’est dérobée aux regards, la viande que l’on mange s’est dissociée de la bête qu’on élève.

C’est l’avènement du monde terrifiant esquissé par Descartes, celui de « l’animal-machine »…

zoo 3

 SOURCE : SCIENCES ET AVENIR

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article